Home/News/La première “vie” du tournoi de Genève

La première “vie” du tournoi de Genève

Trois no 1 mondiaux ont remporté le tournoi ATP de Genève lors de sa première “vie” entre 1980 et 1991: Björn Borg (titré en 1981), Mats Wilander (1982 et 1983) et Thomas Muster (1991). Ce tournoi, appelé le Martini Open jusqu’en 1986 puis le Barclay Open s’est déroulé dans l’écrin extraordinaire du Parc des Eaux-Vives que le Geneva Open remettra en valeur dès ce printemps.

Ce tournoi ATP avait lieu en septembre dans la douceur de l’été indien. Outre les trois joueurs cités, il a attiré d’autres authentiques champions : Vitas Gerulaitis, Adriano Panatta, Manuel Orantes, Ilie Nastase, Guillermo Vilas, Henrik Sundsrom, Henri Leconte, Guy Forget, Andreï Medvedev, Sergi Bruguera, Alberto Mancini, Goran Ivanisevic, Aaron Krickstein et Andreï Chesnokov. Cette liste n’est pas exhaustive.

Même s’il n’a pas vraiment souri à Heinz Günthardt, le “pionnier” du tennis suisse, le tournoi de Genève a favorisé l’éclosion des joueurs du cru. En 1987, Claudio Mezzadri a cueilli le titre à la surprise générale. Deux ans plus tard, Marc Rosset, alors 157e mondial, déjouait tous les pronostics pour s’imposer en finale à 18 ans devant l’Argentin Guillermo Perez-Roldan.

Le record de spectateurs de ce tournoi fut établi en 1981, l’année de la présence de Björn Borg qui devait remporter justement à Genève le 64e et dernier titre de sa carrière. L’affluence sur la semaine s’était élevée à 24 000 spectateurs.

Durant ces douze éditions, ce tournoi fut également un grand rendez-vous de la société genevoise, attirée bien sûr par le cadre enchanteur du Parc des Eaux-Vives. Le Geneva Open entend perpétuer cette tradition tout en veillant à pratiquer une politique des prix raisonnable. La présence de Stan Wawrinka fera, en effet, de cette semaine une grande fête du tennis.

2016-11-09T12:40:30+00:00 19 janvier 2015|